Voyages

Voyager au Kirghizistan, une expédition pleine d’aventure

Les lacs dominés par des montagnes aux sommets enneigés, les dunes ou les plages… Ces cadres d’aventure incitent les touristes à un périple vers le Kirghizistan. Il est une des destinations qui attirent beaucoup les  amateurs de sports venant de tous les horizons. Le cheval est sûrement son emblème. Outre le fait d’être omniprésent pendant les grandes festivités, les habitants s’en servent lors de leurs déplacements. La randonnée équestre est d’ailleurs une activité très prisée dans le pays où la population est semi-nomade.

Bichkek, la capitale des grands monuments historiques

Cette ville du Kirghizistan témoigne de la vieille époque. Les nombreuses statues et les édifices furent bâtis durant la période où la Russie dominait encore le pays. À Chuy Avenue, sa cité principale, en abrite une grande panoplie. Dans la journée, cette ville est très animée pendant le marché. Les produits locaux qui garnissent les étales sont des articles de souvenir parfaits pour les touristes. Les cafés au cadre chic sont des endroits idéaux pour une pause après une visite de la région. Et les enseignes de restaurants méritent le détour pour apprécier la cuisine authentique ou étrangère. Les couche-tard profiteront du samedi pour se divertir. Les soirées et les animations sont une occasion de découvrir la vie nocturne de Chuy.

La traversée des monts et des sentiers

Le parc national de l’Ala-Archa est obligatoire pour explorer ses montagnes recouvertes de glace et ses cascades, à cheval ou à pied. Voyager au Kirghizistan serait sans intérêt sans y avoir fait un tour. La cité d’Arslanbob, au pied des hauteurs de Babach-Ata, est opportune pour un pique-nique. Admirer ses splendides chutes d’eau et sa grande forêt de noyer mérite le détour. Le pic Lénine, à plus de 7 000 mètres d’altitude, est facile d’accès pour une ascension. En redescendant, les touristes passent la nuit dans des yourtes du camp de base. De Karakol, le vieux village de l’armée russe, il est temps de rejoindre la vallée de Jeti-Öghüz et son rocher rougeoyant des « sept bœufs ». Ses étonnantes gorges et ses eaux thermales forment un contraste panoramique époustouflant qui fait sa popularité.

Les eaux du Kirghizistan

Dans le village d’Altyn Arashan, un bain dans les eaux thermales est énormément prisé. Dans des cabanes ou sur la rive en pleine nature, tout le monde en profitera selon ses goûts. Issyk-Kul, qui a renfermé la cité archéologique et engloutie de Chigu, est le second plus grand lac après le Titicaca. À 1 600 mètres d’altitude, son accès passe par un des meilleurs sentiers de trekking de l’Asie centrale. Toujours au flanc de la baie, la station balnéaire de Cholpon-Ata est le lieu par excellence de la relaxation. Après une baignade dans ses eaux transparentes, les visiteurs jouiront du sable fin pour se reposer sous le soleil. La plage de Tamchy, quant à elle, invite les touristes à la détente. Des établissements typiques sont implantés dans le coin pour ceux qui veulent goûter à la bière locale face à la montagne.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *