chalumeau plombier
Construction

C’est quoi un chalumeau plombier?

Si vous ne savez pas comment c’est un chalumeau plombier, cet article est fait pour vous. Voici tout ce qu’il faut savoir.

Tout savoir sur le chalumeau plombier

Pour faire des travaux de soudage, il faut un chalumeau. Sur le marché, on dispose désormais toutes sortes de chalumeaux. Chaque chalumeau possède un rôle, une composition, mais aussi un mode de fonctionnement différent. Parmi ces différents types de chalumeaux, il y a le chalumeau plombier. Mais c’est quoi comme chalumeau ? Dans les quelques lignes suivantes, on vous présente en détail toutes les informations essentielles sur le chalumeau plombier.

La définition du chalumeau plombier

Pour une meilleure compréhension de ce que c’est un chalumeau plombier, on va commencer par le définir. À noter que le chalumeau en général est un outil qui est utilisé pour faire des bricolages comme la découpe ou la soudure thermique de pièces en métal par un particulier ou aussi un professionnel. C’est l’outil qui permet de faire une soudure à la flamme directe, car cette dernière va s’échapper à travers le chalumeau.
Le chalumeau plombier quant à lui, comme son nom l’indique, est le chalumeau qui a été spécialement conçu pour faire de la soudure au niveau de la plomberie. Toutes sortes de travaux de plomberie peuvent être effectués sans problème avec cet outil. Il en est ainsi de la soudure à l’étain, de la soudure autogène, de la soudure par brasure forte, de la soudo brasure, de l’oxycoupage, etc. Le chalumeau pour la plomberie a pour principe de mélanger automatiquement deux gaz en même temps. Le chalumeau de plomberie traditionnel constitue un poste à souder portatif sans alimentation. Mais aujourd’hui, avec l’évolution de la technologie, on distingue d’autres modèles de chalumeau plombier. Dans tous les cas, il s’agit d’un outil très pratique qui facilite largement la vie des intéressés.

Les caractéristiques du chalumeau plombier

Le chalumeau de plomberie est un chalumeau bi gaz. Cela veut dire qu’il est composé de deux types de gaz. D’un côté, il y a la bouteille d’oxygène que l’on retrouve dans une ogive blanche. Ici, l’oxygène est le comburant. De l’autre côté, il y a la bouteille d’acétylène dans une ogive marron. L’acétylène est donc le combustible. Chacun de ces gaz possède un détendeur qui leur est propre.
Ce chalumeau de professionnel peut atteindre une température de 3100 °C une fois que les gaz sont en combustion. Par rapport aux autres types de chalumeaux, celui-ci est le plus recommandé pour les travaux de grande envergure. Pour ces derniers, il faut une grande autonomie de travail, ce que le chalumeau plombier possède en toute évidence.
Il n’y a pas que les bouteilles de gaz qui composent un chalumeau de plomberie. Dans un chalumeau, on distingue également le mélangeur et la lance ainsi que la buse. Le mélangeur va recevoir les deux gaz pour ensuite bien les mélanger et assurer leurs transferts vers la lance. La buse est celle qui va donner un débit en litre par heure de mélange entre l’air et le gaz en fonction du type de travaux à réaliser, de la matière et de son épaisseur à travailler.

Le mode de fonctionnement du chalumeau plombier

Tous les chalumeaux sans exception, qu’il s’agisse d’un chalumeau mono gaz ou d’un chalumeau bi gaz, ont un mode de fonctionnement commun. Il s’agit ici de se procurer les matériels de protection pour éviter les différents risques. Il s’avérait en effet que la soudure au chalumeau bi gaz est tout de même assez dangereuse. Il faut alors un tablier et un gant en cuir, un masque ou du moins des lunettes de soudure.
Il est à savoir que le chalumeau bi gaz possède tout de même quelques modes de fonctionnement spécifiques. Au moment de son allumage par exemple, il faut ouvrir les robinets des deux gaz en calculant les pressions. Il faut également allumer l’outil avec un allume-gaz uniquement. Dès que le chalumeau plombier est mis en route, il faut régler la flamme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *